Les vols d’ordinateurs en entreprise

vol en entreprise open space

Toutes les entreprises utilisent au quotidien des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables. Cette évolution au sein du monde du travail confronte les entreprises à de nouveaux défis. Ainsi, la crainte de voir disparaître ses outils informatiques est de plus en plus présente. Le cambriolage en entreprise devient aujourd’hui une problématique essentielle. Cependant, peu de dirigeants prennent des mesures de prévention, et beaucoup mettent en place des mesures de protection après avoir subi un vol au sein de leurs propres locaux.

Les cambriolages, un réel problème pour l’entreprise

cambriolages-ile-de-france

Voici les statistiques concernant les cambriolages en entreprise présentes dans les départements de la région Île-de-France, pour la période de 2008 à 2013. Paris est de loin le département dans lequel se produit le plus de cambriolages. Ainsi, il y a 6 fois plus de cambriolages à Paris que dans le département des Hauts-de-Seine (92).

De plus, les biens subtilisés par les voleurs sont très rarement retournés à leur propriétaire. L’organisme américain Ponemon Institute a réalisé une étude intitulée « The Billion Dollar Lost Laptop Problem » parue le 30 Septembre 2010 portant sur 329 organisations aux Etats-Unis, pour un nombre total de 3,7 millions d’ordinateurs. Sur un total de 86 455 ordinateurs perdus ou volés, seulement 3 936 appareils ont été retrouvés et restitués. Cela signifie que 95% des ordinateurs sont perdus définitivement.

Cette perte représente un coût très important pour l’entreprise. En effet, toutes les données contenant dans l’appareil ne sont pas toujours sauvegardées sur un serveur ou un disque externe. Enfin, ces données peuvent présenter un caractère confidentiel, leur utilisation par une personne extérieure à la société peut causer un préjudice à l’entreprise.

ordinateurs-voles-perdus-entreprise

En ce qui concerne les entreprises américaines de l’étude du Ponemon Institute citée ci-dessus, le nombre d’ordinateurs manquants en moyenne par an par entreprise s’élève à 264 ordinateurs(1). Parmi ces ordinateurs, 104 ont été volés et 160 déclarés perdus. Seulement 12 ordinateurs ont été retournés à leurs propriétaires(1).

Les données étant similaires entre la France et les Etats-Unis, il est possible d’établir une estimation pour les entreprises composant le CAC40. Ces entreprises comptent au total 1,4 millions d’employés(4). On peut estimer que près de 33 000 ordinateurs sont ainsi perdus ou volés chaque année au sein du territoire français.

Une situation différente selon les secteurs d’activité

Voici les secteurs les plus sensibles à la perte de leurs ordinateurs :

  • l’éducation et la recherche (10,8%)
  • la santé et le secteur pharmaceutique (10,1%)
  • le secteur public (9,1%)

En moyenne, dans l’ensemble des secteurs, 7,12% des ordinateurs sont perdus. Cette moyenne se base sur la durée d’utilisation d’un ordinateur, c’est-à-dire que 7,12 % des ordinateurs utilisés par les employés sont perdus ou volés au cours de leur durée d’utilisation(1).

La taille de l’entreprise a aussi son importance : aux Etats-Unis, les entreprises de 10 000 à 25 000 employés connaissent le plus fort taux de perte, avec 8,25% de leurs ordinateurs perdus ou volés chaque année(1).

cout-moyen-ordinateur-perdu

En Février 2009, le Ponemon Institute publie une étude sur le coût de la perte d’un ordinateur aux Etats-Unis, « The Cost of a Lost Laptop ». Le coût de la perte d’un ordinateur dépend du secteur d’activité de l’entreprise. Ainsi, la perte d’un ordinateur coûte en moyenne 87 500 €(2) à une entreprise située dans le secteur des services.

La protection des données, un enjeu primordial

Rien qu’en région Île-de-France, 8085 cambriolages ont eu lieu en 2013.
Différents niveaux de sécurité existent pour protéger les biens informatiques au sein d’une entreprise.

La protection ne porte pas seulement sur la valeur des composants du bien informatique, mais aussi sur les données confidentielles de la société. C’est donc avant tout les informations contenues dans un PC portable que l’on sécurise.

La solution préconisée en premier lieu par l’Institut Ponemon est la présence d’une étiquette sur le matériel informatique pour dissuader le vol(3). De plus, les coordonnées de l’entreprise apparaissent, ce qui augmente les chances de retrouver l’ordinateur en cas de perte ou de vol. Le câble antivol pour ordinateur est également un moyen sûr et économique de protéger ses appareils.

Sources sur les cambriolages en entreprise

(1) Etude du Ponemon Institute « The Billion Dollar Lost Laptop Problem », publiée le 30 Septembre 2010
(2) Etude du Ponemon Institute « The Cost of a Lost Laptop”, publiée en Février 2009.
(3) Etude du Ponemon Institute « Airport Insecurity : the case of missing & lost laptops », publiée le 30 juin 2008
(4) Article Les Echos « CAC40 : 2/3 des salariés sont basés hors de France » des journalistes Marina Alcaraz et Laurence Boisseau, publié le 11/12/2013.

Suivez le Blog SBE
Copyright © 2019 SBE SAS. Tous droits réservés.